Forum sur le ship Daniel et Vala de la série Stargate SG-1
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Episode 8 : Retour sur Terre

Aller en bas 
AuteurMessage
Vala
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 681
Age : 26
Localisation : Entre ciel et terre
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: Episode 8 : Retour sur Terre   Mar 6 Nov - 9:11

Episode 8 : Retour sur Terre





Précédemment dans Stargate SG-1 :

Saison 10 ; Episode 13 : Damnés

En salle de briefing, Daniel et Vala sont assis face à Mordred. Cameron et Sam sont près du bureau.

Mordred : Oui, c’est vrai, votre enfant est le cadeau des Anciens.


Saison 10 ; Episode 19 : Ultime combat, parti 1

A l’infirmerie, Rodney McKay est assis sur un lit avec Cameron et Sam sur le côté.

Rodney : Je pense qu’on devrait parler aux Anciens.
Sam : Impossible.
Rodney : Pourquoi ?
Sam : Les Anciens veulent le bébé.


Saison 10 ; Episode 20 : Ultime combat, parti 2

Dans le bureau de Daniel, Vala est face à Morgane la Fée avec Claire dans les bras.

Morgane : Vala, la fille que j’ai abandonnée, c’est toi.
Vala : C’est impossible. Ma mère est morte.
Morgane : Vala, s’il te plait, écoute-moi. Je veux t’expliquer pourquoi j’ai dû te laisser.
Vala : Je ne vous crois pas.
Morgane : Je sais ce que tu as ressentie lorsque tu as cru perdre le bébé, je l’ai ressenti lorsque j’ai dû t’abandonner. Pourquoi crois-tu que Claire est ta fille ?


Saison 11 ; Episode 6 : Cas de conscience

A l’infirmerie, Kate est penchée près du lit du bébé et Vala est face à elle.

Vala : Vous avez déjà songé à avoir des enfants ?
Kate : Non, pas vraiment.

Plus tard, dans le bureau de Daniel, il est assis dans son fauteuil et Vala est sur ses genoux.

Vala : Si tu tiens tant à avoir un autre enfant, j’accepte.

Daniel relève la tête et ils se regardent.

Daniel : Je croyais que…
Vala : J’ai pas fini. J’accepte mais je pose une condition : on essaye. Pour l’instant, on essaye.
Daniel : Tu m’as dit que tu n’étais pas prête.
Vala : C’est encore le cas.


Scène 1 :

Vala entre dans le bureau de Daniel. Ce dernier est installé dans son fauteuil et scrute l’E2PZ. La jeune femme s’assoit face à lui.

Vala : Daniel, tu as pris une décision ? Ecoute, ça va bientôt faire deux jours que tu es là. Je m’inquiète.
Daniel (se levant) : On y va.
Vala : Où ça ?

Elle se lève à son tour et Daniel part en direction de la sortie. Vala le suit, stupéfaite de la réaction de son mari.

Daniel : On rentre à la maison.
Vala : A la maison ? (Il se tourne face à elle)
Daniel : Prends quelques affaires pour Claire, elle en aura besoin. Je préviens SGO-1.

Le jeune homme sort et Vala fait de même. La jeune femme s’arrête et regarde son mari traverser le couloir.

Vala : Ça veut dire quoi ? Daniel, c’est quoi la maison ? Daniel !


Scène 2 :

Un instant plus tard, en salle de briefing, Daniel est debout face à SGO-1. Cameron et Vala sont face à Matthew, Kate et Thomas. Claire est dans les bras de sa mère.

Daniel : J’ai pris la décision d’aller sur Terre pour demander de l’aide.
Thomas : Nous ne devrions pas plutôt utiliser l’E2PZ avec le cryogénisateur.
Matthew : On ne sait pas combien de temps seraient emprisonnés les Titans.
Cameron : Avec de vraies armes, on pourra les empêcher de nuire définitivement.
Daniel : En effet. Ceux qui souhaitent venir, vous pouvez.
Kate : Combien de personnes voyageront avec nous ?
Daniel : Nous serons maximum huit.
Cameron : Combien de temps on restera sur Terre ?
Daniel : Environ une semaine.
Kate : Bon, bah, j’y vais. Dommage, moi qui voulais rater le dîner familial.
Cameron : J’y vais.
Matthew : Je vais rester ici.
Daniel : Bien. Thomas, quand vous aurez cinq minutes, venez me voir.
Thomas : D’accord.
Daniel : Vous pouvez disposer.


Scène 3 :

Thomas rentre dans le bureau de Daniel et le découvre en train de ranger des livres dans sa bibliothèque.

Thomas : Docteur Jackson ?
Daniel : Ho ! Thomas. (Il part vers son bureau)
Thomas : Vous vouliez me voir.
Daniel : Exact.
Thomas : J’ai fait quelque chose de mal ?
Daniel : Non. Je voulais vous demander de tenir mon rôle le temps de mon absence.
Thomas : Pourquoi moi ? Je veux dire…
Daniel : Je vous fais confiance.
Thomas : Mais…
Daniel : Rassurez-vous, j’ai suspendu toutes missions et toutes les équipes sont présentes. Vous réglerez juste les problèmes s’il y a lieu.
Thomas : D’accord.

Thomas fait demi-tour et s’apprête à quitter la salle lorsqu’il pivote vers Daniel. Ce dernier regarde un dossier.

Thomas : Docteur Jackson ? (Daniel lève la tête vers lui) Je vous remercie de la confiance que vous me témoignez.
Daniel : Je l’ai bien fait pour Vala et pourtant, elle en a commis des erreurs alors je ne vois pas pourquoi je ne le ferais pas pour vous. Vous auriez pu attaquer les Titans à plusieurs reprises et mettre en péril la vie de l’équipe mais vous ne l’avez pas fait.
Thomas : Mon envie de vengeance est toujours présente.
Daniel : Je n’en doute pas. Je ferais la même chose pour ma famille.
Thomas : Vous avez beaucoup fait pour moi. Vous m’avez accueilli et accordé votre confiance. Si je peux vous aider en quoi que se soit, dites-le moi.
Daniel : Vous m’aidez déjà énormément en acceptant, Thomas.


Scène 4 :

Dans le laboratoire de Matthew, le jeune homme est à son bureau, lisant un livre. Kate s’introduit dans la pièce. La jeune femme s’avance et se racle la gorge pour lui faire remarquer sa présence.

Matthew (la regardant) : Kate ? Que faites-vous là ?
Kate : J’ai un service plutôt un gros service à vous demander.
Matthew : Allez-y.
Kate : Vous avez dit que vous n’alliez pas sur Terre ?
Matthew : C’est le cas. J’ai des tas de choses à faire.
Kate (gênée) : Bien, je vois. (Elle commence à partir)
Matthew : Kate, attendez, qu’est-ce que vous vouliez ?
Kate (revenant) : Je…je voulais…je voulais vous demander de m’accompagner au dîner familial que ma mère organise.
Matthew : Demandez à Mitchell.
Kate : Il a déjà des projets enfin, je sais que vous aussi et que c’est plus important mais…
Matthew : J’accepte avec plaisir.
Kate : Tant pis… (se rendant compte de sa réponse) Vous…vous acceptez ?
Matthew : Oui.
Kate : Ho ! Merci. Je vous le revaudrais.


Scène 5 :

A l’infirmerie, Cameron rejoint Amy dans son bureau. La jeune femme est debout et entasse une pile de dossiers sur son classeur.

Amy : Que faites-vous ici Cameron ?
Cameron : Je venais vous voir.
Amy : Vous venez me dire au revoir avant de partir ?
Cameron : Pas tout à fait. Je voulais vous inviter à venir chez mes parents au Kansas, avec moi.

Amy laisse tomber les quelques dossiers qu’elle vient de prendre et ils se retrouvent éparpillés au sol. Elle se baisse pour les ramasser et Cameron vient l’aider.

Amy : On ne devrait pas.
Cameron : Pourquoi ? Ce n’est qu’un week-end entre amis.
Amy : J’aimerais beaucoup mais il y a différentes raisons qui m’y opposent.

Cameron et Amy se regardent puis la jeune femme se relève, déconcertée, avec ses dossiers à la main. Elle part à son bureau et dépose les feuilles dessus. Cameron se redresse, l’air déçu.

Cameron (s’approchant) : Lesquelles ?
Amy : Primo, je suis le médecin chef de l’expédition et j’ai des patients à voir.
Cameron : Il y a d’autres médecins et Daniel a interdit les missions pendant qu’on ne sera pas là.
Amy : Secundo, les rumeurs. Si l’expédition apprend que nous allons chez vos parents, elles s’empireront.
Cameron : Et alors ? Il y en a aussi sur Jackson et Vala.
Amy : Ils sont mariés.
Cameron : C’est qu’un week-end. Pensez à la détente, du repos, des grasses matinées à pas d’heure. Ok, c’est une ferme mais…
Amy : D’accord, j’accepte. Vous m’avez convaincue.
Cameron : Vous ne le regretterez pas.

Cameron l’embrasse sur la joue et sort de la pièce. La jeune femme rougit et écarquille les yeux puis se laisse tomber dans son fauteuil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kissthebutterfly.skyrock.com/
Vala
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 681
Age : 26
Localisation : Entre ciel et terre
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: Re: Episode 8 : Retour sur Terre   Sam 17 Nov - 12:38

Scène 6 :

Le lendemain matin, en salle d’embarquement, le vortex de la porte des Etoiles se forme et Daniel et Vala entrent dans la pièce, vêtus d’une tenue civile. Claire est dans les bras de la jeune maman et joue avec sa peluche. Le couple retrouve Matthew et Kate, portant eux aussi une tenue civile.

Vala : Prêts à partir ?
Matthew : Ouais.
Kate : Au moins, si on n’arrive pas à convaincre le SGC, on aura eu des petites vacances.
Daniel : C’est surtout pour obtenir de l’aide.
Vala : Alors pourquoi tu as pris huit jours ?
Daniel : Car je ne sais pas comment ça va se passer !
Vala : Ho ! D’accord.
Kate : Vous allez faire quoi de vos vacances ?
Vala : Tel que je connais Daniel, il va travailler.
Daniel : Non. On va aller à mon…à notre appartement.
Vala : Mais on n’a quasiment rien pour Claire !
Daniel : T’inquiète pas, j’ai tout prévu.
Vala : Si tu le dis. Et vous, vous prévoyez quoi ?
Matthew : Nous allons dîner chez les parents de Kate.
Kate : Vous parlez d’une partie de plaisir !

Daniel et Vala échangent un regard puis dévisagent Matthew et Kate. Cameron et Amy les rejoignent à leur tour.

Vala : Amy, vous venez ?
Amy : Oui. Un petit séjour à la campagne ne me fera pas de mal.
Vala (regardant Daniel) : Alors on est les seuls à ne pas avoir de projets ?
Daniel : Je suis sûr que tu te trouveras une occupation bien plus distrayante.
Cameron : Vous voyez, vous pourrez vous occuper de Claire à plein temps.
Vala (souriant) : Je ne crois pas que ce soit de ça dont il parlait.
Daniel : Bien sûr que si. (Vala se tourne vers lui, avec une mine outrée)
Vala : Rassures-moi, tu te rends bien compte que ça fait plus de six semaines qu’on n’a pas eu de soirée rien que tous les deux ?
Daniel : Je te promets qu’on va arranger ça.
Vala : T’as plus qu’intérêt.
Cameron : Aller, on rentre sur Terre, les enfants. A vous l’honneur Jackson.

Daniel et Vala parcourent la rampe et traversent la porte. Matthew et Kate suivent le couple. Cameron et Amy se regardent puis font de même.
Le groupe se retrouve dans la salle d’embarquement du SGC sous le regard intrigué du Général Landry qui est en salle de contrôle.


Scène 7 :

En salle de briefing du SGC, Daniel, Vala et Cameron sont assis face à Matthew, Kate et Amy. Claire est sur les genoux de Daniel. Le Général Landry rentre dans la salle et il se met face à eux.

Landry : J’ai prévenu le CSI. Monsieur Woolsey viendra en fin de semaine pour examiner votre demande.
Daniel : Monsieur, cette menace est véritable. Les Titans disent être les descendants des Oris et nous avons vu leurs pouvoirs. Ils convertiront la galaxie Ori puis s’occuperont de la Voie Lactée.
Cameron : Et maintenant, il y a des prêcheurs.
Landry : Je sais mais je ne peux pas faire autrement. Woolsey viendra vendredi à 14 heures. Il veut que vous témoigniez tous. En attendant, retrouvez vos familles.
Vala : Tu avais raison de prendre une semaine.
Landry : Profites-en. Ça vous permettra de vous reposer.

Le Général part vers le bureau et le groupe se lève hormis Daniel. Matthew et Kate sortent de la salle et Amy fixe Cameron. Daniel met Claire contre lui et elle se met à gémir.

Vala : Chut, Claire.
Cameron : Attendez dehors Amy, j’arrive.
Amy : D’accord.

Amy quitte la salle à son tour. Cameron, Daniel et Vala s’avancent vers le Général Landry.

Cameron : Mon Général ?
Landry : Oui ?
Daniel : Nous aimerions vous demander quelque chose.
Cameron : On désirait…
Vala : Rencontrer les nouveaux membres de SG-1.
Daniel : Vala…
Vala : Quoi ?
Landry : Ce n’est pas grave Docteur Jackson. En ce qui concerne SG-1, elle est partie en mission. Mais vous pourrez probablement la rencontrer vendredi, je suis sûr que ses nouveaux membres en seront ravis.
Cameron : Merci mon Général.


Scène 8 :

Un peu plus tard, Daniel ouvre la porte d’entrée de son appartement. Vala est à côté de lui et tient Claire dans ses bras.

Vala : Dis, tu ne crois pas qu’on aurait pu aller ailleurs ?
Daniel : Je ne vois pas où, à part peut-être au SGC.

Daniel enclenche la poignée et pousse la porte. Vala entre dans l’appartement suivit par son mari. La jeune femme le regarde refermer la porte et poser ses clefs sur la console. Daniel s’approche de Vala et ils s’embrassent.

Daniel : On va enfin pouvoir être rien que tous les trois.
Vala : En parlant de ça, Claire, elle va dormir où ?
Daniel : J’ai une réponse toute faite à ta question. Suis-moi.

Daniel part en direction du salon. Vala regarde Claire puis se décide à le suivre. Elle arrive dans le salon et dépose le sac à langer sur le canapé. Vala rejoint Daniel qui entre dans une pièce. Elle pénètre dans une chambre de bébé aux couleurs mauves et demeure stupéfaite. Daniel l’observe contre l’encadrement de la porte et sourit.

Daniel : Comment tu la trouves ?
Vala : Elle est splendide. Quand tu as fait ça ?
Daniel : C’est Jack qui a tout fait. Je pensais qu’on en aurait besoin un jour. (s’approchant d’elle) C’était mon bureau avant mais cette chambre aura plus d’utilité. Par contre, elle devra dormir ici cette semaine, ça ne te dérange pas ?
Vala : Non, ça ira.
Daniel : De toute façon, notre chambre est juste à côté. Elle te plait ?
Vala : Oui. Elle est très belle.
Daniel : Quand Claire sera plus grande, on l’installera dans la chambre d’amis pour qu’elle ait plus de place. Et après, on pourra toujours utiliser celle-ci pour son petit frère ou sa petite sœur.
Vala : Euh…je… (Claire se met à pleurer) Elle commence à avoir faim, je vais lui donner à manger.

Vala sort de la pièce sous le regard perplexe de Daniel.


Scène 9 :

Dans l’après-midi, un 4×4 se gare devant une maison de Colorado Springs. Kate descend de la voiture du côté passager et fixe la résidence. La jeune femme porte une robe noire assortie à ses escarpins et ses cheveux châtains sont détachés. Elle tient entre ses mains une tarte aux fraises. Matthew sort du côté conducteur, habillé d’un costume sobre, et rejoint Kate.

Matthew : C’était obligé le costume de pingouin ?
Kate : On va dire que ma famille est plutôt conventionnelle. C’est mieux.
Matthew : Je vois.

Les deux collègues s’avancent vers la maison et Matthew regarde les parterres de fleurs qui entourent l’allée.

Kate : Avant, je dois vous prévenir que mon frère aîné est cardiologue et est marié avec une femme qui dépense tout son fric. Mon frère cadet est avocat et multiplie les conquêtes. Il va certainement nous en présenter une nouvelle. Ma mère prend des médicaments et fait croire qu’il s’agit de vitamines. Pour finir, mon père est un vieux Général orgueilleux.
Matthew : Vous êtes la plus normale de la famille, quoi ?
Kate : On peut dire ça comme ça. Entrons dans la gueule du loup.

Ils arrivent devant la porte d’entrée et Kate appuie sur la sonnette. Une femme d’une cinquantaine, vêtue d’un tailleur, ouvre la porte et reste surprise en voyant Kate. La femme la prend dans ses bras et Matthew attrape la tarte des mains de sa coéquipière.

Kate : Bonjour Maman.

Sa mère se retire de son étreinte et pose ses mains sur le visage de Kate en souriant.

Mère : Je suis contente que tu sois venue Katleen. Il ne manquait plus que toi. (regardant Matthew) Tu me présentes ton ami ?
Kate : Maman, je te présente mon collègue, Matthew Evans. Matthew, je vous présente ma mère, Ellen Carlson.
Matthew (tendant sa main) : Enchanté madame.
Ellen (serrant sa main) : Appelez-moi Ellen. (Elle la retire) Je vous en prie, entrez.

Matthew et Kate rentrent dans la maison et Ellen ferme la porte.


Scène 10 :

Au Kansas, la Berline de Cameron arrive près d’une ferme à la couleur rouge. Cameron conduit tandis qu’Amy scrute les alentours.

Cameron : Rassurez-vous, y a tout le confort qu’il faut.
Amy : Non, je trouve ça superbe, au contraire.
Cameron : Vous n’avez jamais été au Kansas ?
Amy : J’ai grandi à Los Angeles, j’ai passé un an au Colorado et maintenant, je vis à Ver Agar donc non. Ha, ça compte une semaine à Las Vegas ?
Cameron : Ce sera l’occasion de visiter alors.
Amy : Oui. Je vous remercie de m’avoir inviter. Je crois que j’aurais travaillé une semaine de plus sans ça.
Cameron (se garant) : Et moi, je vous remercie d’être venue. Ma mère est très gentille, vous verrez. Dites-lui que vous aimez sa tourte au poulet et elle vous considérera comme sa fille. (Amy sourit) Elle dit que je ressemble à mon père.
Amy : Je retiens la leçon.

Cameron coupe le moteur et les deux amis détachent leurs ceintures de sécurités. Cameron et Amy sortent de la voiture. Une femme blonde d’une quarantaine d’année jaillit hors de la maison et les rejoint. Elle serre Cameron contre elle.

Cameron : Maman ! (Ils se retirent l’un de l’autre)
Mère : Ça va ? Tu as fait bon voyage ?
Cameron : Oui. Maman, je te présente une de mes amies, Amy.
Amy : Bonjour. Cameron m’a beaucoup parlé de vous.
Mère : En bien, j’espère ?
Cameron : Maman…
Mère : Je dois bien savoir ce que mon fils raconte dans mon dos. (à Amy) Je m’appelle Wendy et n’écoutez pas mon fils surtout au sujet de ma tourte au poulet. (Amy regarde Cameron en souriant)
Amy : J’y penserais.
Wendy : Vous avez des bagages ?
Cameron : Dans le coffre. Où est Papa ?
Wendy : A l’intérieur.
Cameron : On va le rejoindre. On sortira nos valises tout à l’heure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kissthebutterfly.skyrock.com/
Vala
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 681
Age : 26
Localisation : Entre ciel et terre
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: Re: Episode 8 : Retour sur Terre   Dim 25 Nov - 7:31

Scène 11 :

A l’appartement de Daniel, il dans sa cuisine et tranche des tomates sur le plan de travail. Vala le rejoint et s’approche de lui.

Vala : Claire vient de s’endormir. (Elle passe sa main dans le dos de son mari) On va pouvoir retrouver un peu d’intimité.
Daniel : C’est vrai que ce n’est pas facile à Ver Agar.
Vala : Justement, on peut en profiter. (Daniel la regarde) Avoue qu’on peut enfin dîner rien que tous les deux et que c’est génial.
Daniel : Tu as raison.

Le couple s’embrasse. Vala pique un morceau de tomate et le mange. Daniel lui jette un regard noir et la jeune femme sourit. Elle se place derrière lui.

Vala : Tu sais, je n’ai pas tellement faim. (Elle l’embrasse dans le cou) On pourrait faire autre chose.
Daniel : Vala…
Vala : Quoi ? Je meurs d’envie d’un câlin et je suis sûre que toi aussi. Devrais-je te rappeler que Claire dort à poing fermé ? Ce qui nous laisse le champ libre. (Il se tourne face à elle)
Daniel : D’abord, on mange.
Vala (baissant la tête) : Très bien, j’ai compris.
Daniel : Mon cœur…
Vala : Non, je vais aller prendre une douche froide et me mettre au lit. (Elle relève la tête) Ha, et comptes pas sur moi quand tu viendras te coucher. Je dormirais déjà.
Daniel : Quoi ? Et…et notre soirée ?
Vala : Tu vas la passer tout seul. (souriant) Je suis sûre que tu te trouveras une occupation bien plus distrayante que moi. De toute façon, y a même pas de chandelles.

Daniel se rapproche de sa femme et l’embrasse tendrement. Vala passe ses bras autour de lui et ils échangent un regard.

Daniel : C’est mieux ?
Vala : Beaucoup mieux.

Daniel et Vala s’embrassent à nouveau et s’interrompent en entendant un coup à la porte. Ils froncent les sourcils et Vala soupire.

Vala : Dis-moi que j’ai rêvé.
Daniel : Je ne crois pas. (Elle cogne sa tête contre son épaule)
Vala : C’est pas vrai. (Ils entendent un nouveau coup)
Daniel : Je vais voir qui c’est, le mettre vite à la porte et on reprendra là où on en était. D’accord ?
Vala : Oui. Dépêche-toi.

Le couple échange un baiser furtif. Daniel se détache de Vala et sort de la cuisine. Il entre dans le couloir et ouvre la porte d’entrée. Le jeune homme découvre Jack.

Daniel : Jack ?
Jack : Bonjour Daniel.
Daniel : Bonjour. Entrez.

Jack rentre et Daniel referme la porte. Ce dernier part en direction de son salon accompagné par son ancien équipier et ils se mettent face à face.

Daniel : Comment vous saviez qu’on était là ?
Jack : Hank m’a téléphoné alors j’ai pris quelques jours et je suis venu vous voir pour vous dire bonjour.
Daniel : Merci, c’est gentil. Mais, où est Sam ?
Jack : Elle est sur Atlantis.
Daniel : Atlantis ?
Jack : Oui, Daniel.
Vala (sortant de la cuisine) : Attention, il va être jaloux. Bonjour Jack.
Jack : Bonjour Vala. J’espère que vous prenez bien soin de Daniel.
Vala : Vous en faites pas, je m’occupe très bien de mon Daniel. (Il lève les yeux au ciel)
Daniel : On allait dîner.
Vala : Parle pour toi.
Daniel : Ne l’écoutez pas. Vous voulez vous joindre à nous ? (Vala lui donne une tape sur le bras) Aie ! Au fait, pourquoi vous êtes là ?
Jack : Je suis venu garder Claire.
Vala : Garder Claire ?
Jack : Oui. Vous allez dîner tous les deux, en amoureux, dans le restaurant où Daniel vous a demandé au mariage. Pendant ce temps, je m’occupe de Claire. Profitez de votre soirée.
Daniel : Merci beaucoup Jack. (à Vala) Tu l’auras ton dîner aux chandelles.

Vala lui sourit. Les deux époux se dirigent à l’entrée et Jack les suit du regard. Daniel enfile sa veste en cuir et Vala fait de même.

Vala : Claire dort et elle ne devrait pas se réveiller.
Jack : Allez-y, ça ira.
Daniel : Sûr ?
Jack : Mais oui, y aura pas de problèmes.
Vala : Si elle se réveille, c’est qu’elle a faim. Donnez-lui le biberon qui est dans le frigo.
Daniel : Au moindre souci, appelez-nous.
Vala : Et si…
Jack : Partez, je me charge de tout. Allez-vous amuser.

Vala le regarde douteusement. Daniel ouvre la porte et prend la main de son épouse dans la sienne. Il attrape ses clefs et le couple sort de l’appartement.


Scène 12 :

Chez les Carlson, dans la salle à manger, la famille finie de dîner. Kate est assise entre Matthew et une jeune femme blonde portant une robe bleue. Tous trois sont assis face à deux hommes, l’un brun et le second châtain, et une femme brune. Ellen est installée en bout de table face à son mari, un homme d’une soixantaine d’année.

Femme brune : Tes beignets de crabes étaient délicieux, Ellen.
Ellen : Merci Isabel.
Isabel : Il faudra que tu me donnes la recette. J’essayerais d’en faire pour Nathan. (à l’homme brun) Hein, mon chéri ?
Nathan : Oui. Maman, ton dîner était fantastique.
Kate : Tu portes une très jolie robe Isabel.
Isabel : Tu trouves ? Merci. A vrai dire, je ne la porterais plus avant longtemps car…
Nathan : Nous allons avoir un bébé.
Ellen : Mon dieu, c’est merveilleux.
Père : Je vais enfin avoir un petit-fils. (Kate soupire)
Matthew : Félicitations.
Ellen : Puisqu’on va de bonne nouvelle en bonne nouvelle, Isaac en a une à nous annoncer. (à l’homme châtain) Isaac ?
Isaac : J’ai finalement obtenu le dossier Stillman.
Isabel : C’est l’affaire la plus importante de ces derniers mois, non ?
Isaac : Oui. (indiquant la jeune femme blonde) Leslie et moi allons devoir travailler d’arrache pied jour et nuit.
Leslie : Mais ça vaut le coup.
Ellen : Et toi, Katleen, tu as des projets ?
Kate : Ho, oui ! Sauver une galaxie de faux dieux. Excusez-moi.

Kate retire sa serviette et la dépose sur la table. Elle se lève et quitte la pièce. Matthew regarde l’ensemble de la famille et se redresse à son tour. Il part et traverse un couloir. Le jeune physicien entre dans le salon et retrouve Kate. Celle-ci se sert un verre de Scotch au petit bar.

Matthew : Kate ?
Kate : Je pensais que ça pouvait s’arranger.

La jeune femme avale d’une traite la boisson sous les yeux impressionnés de son collègue. Elle se déplace vers le buffet et ouvre une porte. Kate s’accroupit et attrape une carafe de Whisky. Elle l’ouvre et se sert un nouveau verre.

Matthew : Kate, arrêtez. Ça ne résoudra rien.
Kate : Si, au contraire.

Kate boit son nouveau verre. Elle regarde à l’intérieur du meuble et voit des papiers coincés entre le tiroir du dessus et le fond du buffet. La jeune femme les saisit et découvre un paquet d’enveloppes. Elle lit l’adresse : « Kyle Powter, 1523 Road Street, Colorado Springs ». Kate se relève, bouche bée, alors que ses parents entrent.

Ellen : Katleen ?
Kate (se tournant vers eux) : Vous me les avez caché !
Père : Quoi ?
Kate : Les lettres de Kyle ! Toutes ses lettres !
Père : Kate…
Ellen : Laisse Eric. Katleen, nous avons fait ça pour te protéger, nous sommes tes parents.
Kate : Mes parents ? Mes parents sont morts le jour où ils m’ont arrachée mon fils de mes bras. (regardant Matthew) Matthew, vous pouvez me ramener à mon appartement, s’il vous plait ? Je ne veux pas rester ici.
Matthew : Bien sûr.

Les deux collègues sortent du salon et les parents de Kate restent pétrifiés.


Scène 13 :

A l’appartement de Daniel, Jack est assis dans le canapé et joue seul aux échecs dont la plateau est posé sur la table basse. L’interphone à bébé est à côté. Le Général déplace un pion quand on frappe à la porte. Jack fronce les sourcils puis se lève. Il va dans le couloir et ouvre la porte. L’homme découvre une jeune femme aux cheveux ébènes et souriant.

Jack : Bonjour.
Femme : Bonjour. Excusez-moi de vous déranger mais je viens juste d’emménager juste à côté et je me suis dit qu’étant votre nouvelle voisine, vous voudriez bien exceptionnellement me laisser emprunter votre sucre.
Jack : Je ne vis pas ici. Je garde simplement la fille de mes amis. Mais je ne pense pas que ça les dérange. Ne restez pas à la porte.
Femme (entrant) : Merci, vous me sauvez la vie…
Jack : Jack, je m’appelle Jack. (Il ferme la porte)
Femme : Merci Jack. Moi, c’est Alice. Alice Gordon.
Jack : Je vais vous chercher ce dont vous avez besoin. Allez dans le salon, je reviens tout de suite.

Jack part dans la cuisine laissant Alice seule. La jeune femme se dirige dans le salon et regarde la table basse. Elle porte son regard vers la porte de chambre de Claire.

Alice : Quel âge à la fille de vos amis ?
Jack (V.O) : Six mois. (la rejoignant avec le paquet de sucre) Il me semble qu’elle a six mois. Tenez.
Alice (prenant le sucre) : Encore merci. (Elle regarde l’échiquier) Vous jouez aux échecs ?
Jack : Oui mais c’est un peu facile tout seul.
Alice : Je sais ce que c’est.
Jack : Vous y jouez ?
Alice : Bien sûr.
Jack : Vous faites une partie avec moi ?

Alice observe avec hésitation l’échiquier et le sucre tour à tour puis regarde Jack. Ce dernier lui lance un regard suppliant.

Alice : D’accord. Mon pudding attendra.
Jack : Installez-vous. Quelle couleur ?
Alice : Les blancs.


Scène 14 :

A l’appartement de Kate, Matthew se tient devant une porte, l’air peu rassuré. Il prend une grande inspiration et frappe quelques coups dessus.

Matthew : Kate ?
Kate : Laissez-moi Matthew !

Le jeune homme soupire. Matthew ose ouvrir la porte et rentre dans la chambre de la jeune femme. Kate est assise au milieu de son lit, les jambes repliées vers elle, entourées par ses bras. Les lettres sont étalées autour d’elle. Une petite lampe éclaire la pièce en grande partie baignée dans le noir. Matthew s’approche de sa collègue et s’assoit sur le bord du lit. Kate essaye d’attraper la bouteille de bière à moitié vide et il lui retire. La jeune femme le regarde d’un air anéanti, les larmes aux yeux.

Matthew : Vous avez assez bu pour ce soir.
Kate (reniflant) : Matthew…
Matthew : Vous désirez parler ? (posant la bouteille sur le plancher) Ça vous ferait du bien.
Kate : Ce sont les lettres de mon fils.
Matthew : Votre… votre fils ?
Kate : Oui.
Matthew : Quel âge a-t-il ?
Kate : Il a eu dix ans il y a moins de deux semaines.
Matthew : Mais, où est-il ?
Kate : Il a été adopté. J’avais dix-sept ans lorsque je suis tombée enceinte et dix-huit quand j’ai accouché. Mon petit ami, Derek, n’a pas voulu entendre parler de cette histoire. Il avait sa réputation. Il était quarterback dans l’équipe de foot du lycée.

Matthew plante son regard dans celui de Kate. Il pose sa main sur celle de la jeune femme et la caresse d’un mouvement de pouce.

Matthew : Et vos parents dans tous ça ?
Kate : Je voulais garder mon fils mais mon père m’a forcée à le faire adopter. Ma mère n’a rien dit, elle l’a laissé faire. J’ai choisi une adoption simple ainsi, je pouvais lui envoyer des cadeaux, des lettres… J’ai toujours été présente.
Matthew : Et lui ?
Kate : D’après ce que j’ai lu, ces lettres datent de sa naissance jusqu’à ses quatre ans, le temps que j’ai vécu chez mes parents. J’en ai intercepté quelques une apparemment. Sa mère m’envoyait ses dessins et des photos particulièrement.
Matthew : Il s’appelle Kyle, c’est ça ?
Kate : Oui.
Matthew : Vous ne pensez…

Kate se réfugie dans les bras de son équipier qui reste sans voix. La jeune femme se met à pleurer et Matthew passe ses mains dans son dos.

Kate : Je regrette, vous savez.
Matthew : C’est pas de votre faute.
Kate : N’en parlez à personne, je vous en prie.
Matthew : Je vous le promets. (se détachant d’elle) Je vais aller dans le salon.
Kate : Restez. S’il vous plait, restez. Je ne veux pas être seule.


Scène 15 :

Daniel ouvre la porte de son appartement. Il entre suivit par Vala et referme la porte. La jeune femme retire sa veste.

Vala : Je te dis que si.
Daniel : Bien mais, laisse-les et joue pas les entremetteuses.
Vala : Je ne comptais pas le faire.

Vala pose sa veste sur la console et se tourne vers Daniel qui lui jette un regard dubitatif.

Vala : Si, un peu, peut-être.
Daniel : Tu ne feras rien.
Vala : Je vais tout de même pas les laisser se tourner autour !
Daniel : Ho, mais si ! C’est leurs vies.
Vala : De toute manière, je suis trop occupée pour le moment.

Vala fait un clin d’œil à son mari et part en direction du salon. Daniel sourit et enlève sa veste. Il la place sur la table avec ses clefs et avance vers la pièce pour rejoindre Vala.

Daniel : Je suis sûr que Jack a dû s’endormir. Hein, mon cœur ?
Vala : Pas tout à fait.

Daniel suit le regard de son épouse et découvre Jack et Alice assis face à face en train de les dévisager.

Jack : Ha ! Vous êtes rentrés. (Lui et Alice se lèvent)
Daniel : Euh… oui. Mais…
Vala : Qui êtes-vous ?
Alice : Excusez-moi. Je suis votre nouvelle voisine, Alice Gordon.
Daniel : Enchanté. Je m’appelle Daniel Jackson.
Vala : Et moi, je suis sa femme, Vala.
Jack : Je lui ai permis d’emprunter votre sucre.
Alice : J’espère que ne vous dérange pas. Ma mère m’a prévenue au dernier moment qu’elle allait venir et je n’avais rien prévu. Pardon, je m’égare. Ça ne vous pose pas de problèmes ?
Daniel : Pas du tout.
Alice : Il faut que j’y aille. Je dois faire mon pudding. (prenant le sucre) Je vous remercie, je vous le rapporte demain.
Jack : Vous souhaitez que je vous raccompagne ?
Alice : Non, c’est bon. Au revoir.
Daniel/Vala : Au revoir.
Jack : Au revoir.

Elle part et ils entendent la porte claquée.

Vala : Comment ça c’est passé avec Claire ?
Jack : Elle a dormi tout le long. J’ai cru qu’elle allait se réveiller à un moment mais finalement non.
Vala : Je vais la voir.
Daniel : Tu me rejoints ?
Vala : Oui.

Le couple s’embrasse. Daniel et Vala se regardent en souriant. La jeune femme s’éloigne vers la chambre de Claire sous le regard de son mari. Elle pivote vers lui en souriant.

Vala : Plutôt toi, rejoints-moi.

Daniel lui rend son sourire et Vala pénètre dans la chambre de Claire. Le jeune homme tourne la tête vers Jack et ils se fixent.

Daniel/Jack : Quoi ?
Jack : Ho rien ! Alors, c’était bien ?
Daniel : Ça nous a permis de décompresser un peu. Je vous remercie pour Claire.
Jack : Elle est sage, ça ne m’a pas posé de problèmes.
Daniel : Et vous, c’était bien ?
Jack : Votre voisine est gentille.
Daniel : Tant mieux. Ecoutez, Jack…
Jack : Je comprends. Allez retrouver votre femme. Et soyez sage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kissthebutterfly.skyrock.com/
vlemoine100

avatar

Nombre de messages : 6
Age : 38
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: Episode 8 : Retour sur Terre   Dim 16 Déc - 14:07

j'adore a quant la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vala
Ancien
Ancien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 681
Age : 26
Localisation : Entre ciel et terre
Date d'inscription : 25/07/2006

MessageSujet: Re: Episode 8 : Retour sur Terre   Lun 7 Jan - 10:29

Merci vlemoine100. Fais attention, il y a une section pour poster les coms. Wink Kiss.

*****



Scène 16 :

Plus tard, dans la chambre de Daniel et Vala, la jeune femme est couchée dos à son mari qui est endormi. Elle soupire et se tourne face à Daniel. Celui-ci ouvre les yeux.

Daniel : Vala, t’inquiète pas.
Vala : Je sais mais c’est sa première nuit ici…
Daniel : Tout va bien se passer. Et puis, on n’a pas de Titans, ni d’Oris dans les parages.
Vala : Tu as sans doute raison.
Daniel : Bah bien sûr.

Daniel donne un baiser tendre à Vala et le couple se sourit. Vala l’embrasse à son tour lorsque Claire se met à pleurer. Ils se séparent et se regardent.

Vala : Tu disais ?
Daniel : D’accord, tu as raison.
Vala : Je vais la voir.

Vala embrasse furtivement Daniel et elle se lève du lit. La jeune maman entre dans la chambre de Claire qui continue de pleurer. Elle s’approche du lit de sa fille et la prend dans ses bras. Daniel les rejoint et Claire commence à s’apaiser.

Vala : Qu’est-ce qu’il y a mon amour ?
Daniel : C’est étrange qu’elle se réveille sans raison.
Vala : Elle a peut-être fait un cauchemar.
Daniel : Elle n’en avait plus.
Vala : Ça a l’air d’aller mieux.
Daniel : Elle va rester avec nous pour cette nuit.

Daniel prend la fillette dans ses bras. Vala le regarde, surprise, partir dans leur chambre et finit par le suivre.
Dans le salon, Alice Gordon est adossée contre la porte de chambre de Claire.


Scène 17 :

Le lendemain matin, Matthew entre dans la chambre de Kate avec un plateau, comportant un petit-déjeuner, entre les mains. La jeune femme est endormie dans son lit. Matthew s’assoit près d’elle et la secoue légèrement. Kate ouvre les yeux en gémissant puis se redresse. Elle pose une main sur son front.

Kate : Ho ! J’ai une de ces gueules de bois ! J’ai l’impression d’avoir écumé tous les bars de la ville.
Matthew : Vu le nombre de verres de vins que vous avez bu puis le Scotch et la bière, je crois que c’est normal.
Kate : Je crois que la dernière fois que j’ai fait ça, c’est à la fac.
Matthew : C’est pour ça que je vais préparer ceci.

Le jeune homme attrape un verre posé sur le plateau contenant un liquide rougeâtre. Kate prend un air à la fois inquiet et écoeuré.

Kate : Qu’est-ce que c’est ?
Matthew : Du jus de tomate.
Kate (dégoûtée) : Du jus de...
Matthew : Oui. (tendant le verre) Buvez, ça vous ferra du bien.

Kate avale le jus en fronçant les sourcils. Elle prend une mine encore plus écoeurée et repose le verre sur le plateau.

Kate : C’est infect !
Matthew : C’est un bon remède, vous verrez.
Kate : Dites Matthew, vous pensez que… que mon fils accepterait de me voir.
Matthew : Je ne sais pas. Mais avant, vous devriez prendre une bonne douche, manger et boire un café sinon, je crains qu’il n’ait peur en voyant votre tête. (Kate sourit) Et puis qui ne voudrait pas voir sa maman ?
Kate : Moi.
Matthew : Mais vous, ça ne compte pas. Faites ce que je vous ai conseillée.
Kate : Heureusement que je suis plus à la fac.
Matthew : Pourquoi ?
Kate : Euh… c’est une longue histoire.
Matthew : Je vais vous laisser manger. Je suis dans le salon en attendant.
Kate : Vous ne mangez pas ?
Matthew : C’est déjà fait. De plus, il diffuse Magnum, je ne veux pas rater ça.
Kate : Vous allez les connaître par cœur.
Matthew : C’est le cas mais je ne m’en lasse pas.

Matthew pose le plateau à côté de la jeune femme. Kate le regarde se lever et partir hors de sa chambre.


Scène 18 :

Dans la chambre de Daniel et Vala, cette dernière est endormie dans son lit. La jeune femme est couchée sur le côté avec Claire contre elle. Daniel entre dans la pièce et s’assoit près de son épouse. Il se penche à son oreille.

Daniel (chuchotant) : Vala…Vala…
Vala (marmonnant) : Laisse-moi dormir.
Daniel (chuchotant) : Chut, Claire dort encore. Je vais à l’épicerie, je reviens d’ici cinq minutes.
Vala (ouvrant les yeux et se tournant) : Pourquoi faire ?
Daniel (chuchotant) : Si tu veux manger, il faut que j’aille faire des courses. Rendors-toi. Je t’aime, mon cœur.
Vala (chuchotant) : Moi aussi.

Vala reprend sa place initiale en se rendormant et Daniel sourit. Le jeune homme se lève et remonte la couverture sur Vala et sa fille. Il dépose un baiser sur la tempe de sa femme et quitte la pièce.
Quelques instants plus tard, Vala se réveille en entendant frapper à la porte d’entrée. Claire ouvre les yeux et gémit. La jeune maman prend la fillette dans ses bras.

Vala : Je suppose que Papa a oublié ses clefs.

Vala se lève du lit et sort de la chambre pour entrer dans le salon. Elle embrasse Claire sur le front et pénètre dans le couloir. Vala ouvre la porte et voit Alice devant elle. Celle-ci tient entre ses mains une coupe contenant du pudding.

Vala : Bonjour.
Alice : Je m’excuse de vous déranger. Je vous ai préparé un pudding pour vous remercier. J’ai dû finir votre sucre. Tenez.
Vala (prenant la coupe) : Merci.

Vala pose l’ustensile sur la console. Claire scrute Alice. Cette dernière tente de s’approcher d’elle et la fillette se met à pleurer. Vala tourne la tête vers Claire et fronce les sourcils.

Vala : Calme-toi, mon amour, je suis là. (à Alice) Désolée, elle a eu une nuit assez agitée.
Alice : Je comprends, je vais vous laisser.

Daniel arrive sur le palier, derrière la jeune femme, et porte un sac de provisions dans les bras. Claire se calme.

Daniel : Tout va bien ? (Il entre)
Vala : Oui. Mademoiselle Gordon allait partir.
Alice : Oui. A bientôt.
Daniel : Au revoir.

Vala referme la porte et pivote vers Daniel. Le couple s’embrasse et Vala se recule. Daniel fronce les sourcils en voyant sa réaction.

Vala : Je la sens pas.
Daniel : Tu te fais des idées.
Vala : Claire s’est mise à pleurer.
Daniel : Tu connais notre fille.
Vala : C’est vrai mais…
Daniel (regardant Claire) : Ta Maman est une mère poule, mon ange.
Vala : Je ne suis pas une mère poule, c’est mon instinct maternel. (Daniel la fixe) D’accord, si, peut-être un peu.
Daniel : Tu l’avoues, c’est déjà bien.
Vala : Claire, je vais tuer ton père.
Daniel : Allez plutôt vous recoucher.
Vala (surprise) : Pourquoi ?
Daniel : Je vous prépare le petit-déjeuner au lit.
Vala : Hum, excellente idée. (regardant Claire) Ça donne envie. On en profite ?

Claire lui sourit et Vala regarde Daniel avec un air réjoui.

Vala : C’est d’accord, on va se recoucher.


Scène 19 :


Au Kansas, Amy entre dans une grange avec une tasse de café dans chaque main. Cameron transporte une botte de paille et la pose sur d’autres. Amy esquisse un léger sourire.

Amy : Bonjour Smallville.
Cameron (se relevant) : Smallville ?
Amy : Laissez tomber. Je vous ai fait du café.
Cameron : Merci.

Cameron s’approche d’elle et prend une des tasses.

Cameron : Vous êtes bien installée ?
Amy : Parfaitement. Vos parents sont des personnes très gentilles.
Cameron : En effet. Mais je crois que… (Il boit une gorgée) que c’est parce que je n’amène aucune femme ici.
Amy : Ho !
Cameron : Enfin, il y a eu ma petite amie au lycée mais c’est différent.
Amy : Alors pourquoi vous m’avez invitée ?
Cameron : Parce que je vous aime bien. (Ils échangent un regard) Et puis… et puis, ça vous change de vos patients.
Amy : Oui. Ça va me faire du bien.
Cameron : Et vous qui ne vouliez pas venir.
Amy : Je ne regrette pas. A propos de…

Cameron et Amy entendent une voiture. Le colonel sort suivit par la jeune femme. Un pick-up se gare dans l’allée. Les deux amis s’approchent tandis qu’une femme blonde sort de la voiture. Cameron sourit en la voyant. Cette dernière ouvre la portière du côté passager et fait descendre une petite fille aux cheveux châtains d’environ six ans. La fillette court en direction de Cameron.

Fillette : Oncle Cameron !

Amy écarquille les yeux et Cameron prend la petite fille en souriant. La jeune femme s’avance vers eux.

Amy : C’est votre nièce ?
Cameron : Oui. Amy, je vous présente Dawn. Petit monstre, je te présente Amy.
Dawn : Coucou.
Amy : Bonjour.
Cameron : Et voici ma sœur, Marilyn.
Amy : Enchantée, Amy.
Marilyn : Moi de même.

Cameron et Dawn partent vers la maison sous les regards attendris d’Amy et de Marilyn. La sœur de Cameron observe la jeune femme.

Marilyn : Je suis contente que Cameron ait enfin trouvé une petite amie.
Amy : Je ne suis pas… (Marilyn rejoint Cameron) sa petite amie.


Scène 20 :

Un peu plus tard, dans la cuisine de Daniel et Vala, Claire est assise dans sa chaise haute avec son père face à elle qui lui donne à manger. La fillette avale une cuillère et Vala entre dans la pièce.

Vala : Tu t’en sors bien à ce que je vois, chéri.
Daniel : Elle a décidé de manger ce midi.
Vala : Tant mieux.

La jeune femme s’approche de Claire et lui murmure quelque chose à l’oreille. Daniel fronce les sourcils. Vala se redresse et Claire lui sourit.

Daniel : Qu’est-ce que tu lui racontes ?
Vala : Un truc entre nous.
Daniel : Et moi, j’ai le droit de savoir ?
Vala : Non, c’est entre mère et fille.

Elle s’adosse contre le plan de travail en souriant et Claire déglutit une autre cuillère.

Vala : On devrait faire plus souvent un petit-déjeuner au lit.
Daniel : On peut le faire toute la semaine, si tu veux.
Vala : Mieux vaut pas, je m’y habituerais.
Daniel : J’ai pensé à quelque chose cette nuit.
Vala : Si c’est à la même chose que moi, je te dis oui tout de suite.

Daniel hausse les sourcils en regardant Claire et lui donne une cuillère.

Daniel : N’écoute pas Maman, mon ange. Vala, sérieusement, je pensais… qu’on pourrait avoir notre propre maison.
Vala : Daniel, on est la plupart du temps à Ver Agar, on n’en a pas vraiment besoin.
Daniel : Nous ne savons pas ce que l’avenir nous réserve. Une maison serait mieux pour Claire, surtout lorsqu’elle sera plus âgée. Et puis, peut-être qu’elle ne sera plus toute seule.
Vala : Ça veut dire quoi ?
Daniel : Peut-être… il est probable que nous aurons un autre enfant.
Vala : Daniel…
Daniel : Nous avons vu notre futur, Vala. Nous avions une maison et nous voulions un bébé. Tu l’as vu aussi bien que moi cette chambre de bébé et Sam nous l’a dit.
Vala : C’était dans huit ans, Daniel. Et… et tu connais la suite de ce que Sam nous a dit. J’ai fait une fausse-couche et si c’est pour que ça arrive, ce n’est pas la peine.
Daniel : Je te l’ai dit, en fonction des décisions que nous prenons, nous pouvons changer notre avenir. Peut-être que ça n’arrivera jamais.
Vala : Je sais. Je te promets que dès que je serais prête, tu seras le premier à le savoir.

La jeune femme donne un baiser à son mari et le couple se sourit. Daniel se tourne vers Claire et lui donne une nouvelle cuillère. Vala les scrute avec un petit sourire lorsque le téléphone sonne. Daniel et Vala se regardent en fronçant les sourcils et le jeune homme se lève.

Daniel : Je réponds. Continue de lui donner à manger.

Daniel décroche le téléphone et Vala prend sa place. Elle donne une cuillère à Claire puis regarde son mari.

Daniel : Bonjour monsieur. (…) Ce n’est pas grave. (…) Non. (…) Je vois, oui.

Daniel se pince les sinus et soupire. Vala prend un air inquiet. Il jette un rapide regard en coin vers sa femme et sa fille.

Daniel : D’accord. Je préviens Vala. (…) Merci monsieur. (…) Oui, au revoir.

Daniel raccroche le téléphone l’air accablé. Il se tourne face à Vala qui le dévisage avec anxiété. Cette dernière se lève et s’approche de son mari.

Vala : Daniel ?
Daniel : Ta mère est au SGC.
Vala : Comment ça ?
Daniel : Elle a dit qu’il y avait un problème avec Claire.

Les jeunes parents se regardent puis observent leur fille qui est en train de jouer avec sa purée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kissthebutterfly.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Episode 8 : Retour sur Terre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Episode 8 : Retour sur Terre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DanVal Fan :: Websérie, ect... :: Saison 10 virtuelle de Vala :: Stargate Origine-
Sauter vers: