Forum sur le ship Daniel et Vala de la série Stargate SG-1
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Lauara [SGA]

Aller en bas 
AuteurMessage
valla
Asguard
Asguard


Féminin
Nombre de messages : 240
Age : 26
Localisation : dans un monde pas si loin...
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Lauara [SGA]   Ven 25 Aoû - 2:55

Auteur : Valla
Titre : Lauara part.1
Saison : Hors saison…
Résumé : Teyla ce retrouve prisonnière, en compagnie de Ronon, dans une pièce qui n’a rien de Waith.
[« Lauara » prononcez « Loara »]
NB : les phrases entre « » signifie qu’il y a flash back ou retour dans le temps. Les personnages déjà présent dans la série appartienne a la MGM, pour utiliser les autres merci de me demander.

- Ça va ? demanda Ronon penché sur son visage.
- Pour le moment, répondit Teyla en se relevant grasse à l’aide de Ronon. Toujours sous les effets du tir qu’elle avait reçu.
- Vous savez où nous sommes ? s’enquit Ronon.
- Non, mais ça ne ressemble pas à un vaisseau ruche, ni à une prison. C’est …. autre chose.
- Ça vous semble familier ?
- Oui mais je ne serai dire où je l’ai déjà vue…

Elle inspecte la pièce où elle se trouve, dans l’espoir de se rappeler où elle l’avait déjà vue. C’était une pièce, grande, blanche, ronde, bien éclairée et certes sans issu mais qui ne ressemblait pas une prison. Quelque chose de particulier était à l’œuvre ici. Elle le savait mais n’aurait su dire quoi.

- Vous avez sentie; il n’y a pas de issu pourtant je sens une légère brise.
- Oui, je la sens aussi dit-elle en s’appuyant sur la paroi de la pièce.
- Vous êtes sûre que ça va?
- Oui, je suis juste encore sous les effets du tir de toute à l’heure.
- Alors vous devriez vous reposer.
- Je …. d’accord, répondit finalement Teyla.

Elle s’assit contre le mur, en pensant à se qui c’était passé…

« Ils exploraient une planète. Situé à environ 1 km de la porte, ils marchaient dans une forêt, qui comme le faisait remarquer McKay depuis près d’un quart d’heure , semblait totalement dépourvue de toute civilisation humaine. Quand, ils tombèrent par le plus grand des hasard sur une boule, pas plus petite qu’une balle de golf, mais qui était au premier cou d’œil en métal. Le colonel Sheppard la saisit. C’est alors que la boulle ce mis à irradier de la lumière, une lumière à la fois blanche, rouge, verte, bleu, jaune…

Ils s’étaient alors retrouvés aux milieu d’une rue, dans se qui était une ville, semblable à la cité perdue, mais qui n’était pas d’architecture lantienne, enfin pas de celle qu’ils connaîssait. L’équipe fus d’abords surprise puis McKay qui perdait rarement le nord sorti de son sac un scanner lantien pour étudier la superstructure du bâtiment le plus proche, en déterminer les composants et pour voir si c’ était habité ou désert… »

- On nous observes.
- Quoi ? dit Teyla en sortant de ces pensées.
- On nous observes, je le sens, et c’est tous près.
- A bon et par où nous observerait-il ?
- Je ne sais pas. Je le sens c’est tout, répondit Ronon sur le qui-vive.

Au dessus d’eux dans la salle du conseil :

- Ils sont inoffensifs, nous devons les relâcher, ils ne nous on rien fait.
- Peut être mais ça pourrait changer. Vous le savez for bien, vous connaissez la nature humaine, vous connaissez aussi nos lois…
- Il n’est pas nécessaire de les….
- Cela suffit. Ils sont humains comme nous l’étions.
- Mais…
- Hovan, auriez vous oublié qui vous étiez ? ils ne sont pas différent de nous, ils sont nous mais… avant. Cela vous aurait-il fait plaisir d’être enfermé comme ils le sont, à ce demander ce qui va leurs arriver. Si ils vont vivre ou mourir.
- Non madame la Chancelière.
- Bien, dans ce cas... Océa, je suis d’accord avec vous, nous devons les relâcher. Son regard soutien celui de Hovan quelque instant avant de poursuivre. Nous les libérons mais pour le moment ils ne doivent pas sortir, pas avant que la cité n’arrive.
- Bien madame, répondirent les 9 membres du conseil.
- La séance est levée.

Elle sortie de la salle du conseil pour se rendre dans la salle close où ce trouvait ces invités quand Océa, son amie, la rejoint.

- Je peu t’accompagner ? demanda Océa
- Oui bien sûre.
- Je… merci pour toute à l’heure… je veux dire pour la réunion. Je n’aurais pas voulue me disputer avec Hovan.
- Je comprend, c’est toujours dure de se disputer avec son frère jumeau ?
- Oui, répondit Océa

Ronon toujours occupés a trouver un moyen de sortir d’ici n’avait pas entendent les bruits de pas derrière la cloison. Quand Teyla c’était tout d’un coup approchée de lui et lui avait dit :

- Je croie que nous avons de la visite.

Il se retourna et aperçu deux silhouettes, deux femmes, qui portaient des tenues différentes mais abordaient toutes les deux le même tatouage sur la tempe droite, une licorne ailée, blanche, qui ressemblait à Pégase, l’animal imaginaire de la mythologie grec.

- Bonjour, je suis la Haute Chancelière Elia.
- Bonjour madame, je suis … répondit Ronon
- Je sais qui vous êtes Ronon Dex, dit-elle et en ce tournant vers lui. Quand à vous Teyla, je suis ravi de vous voir.
- Vous vous connaissez ? demanda Ronon.
- Non, je ne croie pas, répondit Teyla.
- Au si, nous nous connaissons Teyla… Enfin moi je vous connaît.
- Quoi ? dirent en cœur Teyla et Ronon
- Oui, je vous connaît.
- A bon ? demanda Teyla
- Oui, je suie avec intérêt toute votre ligné depuis… répondit la Haute Chancelière en cherchant ses mots …que mon équipe a injectée à vos ancêtres de l’ADN Waith.

« Ils étaient dans la cité, elle semblait déserte, quand McKay poussa un cris. Le colonel, alerté par ce bruit s’approcha et lui demanda :

- Qui y a t-il ?
- Je crois que nous bougeons, répondit McKay.
- Ça c’est pas une nouvelle, ça fait dix minutes qu’on gambade à travers cette ville fantôme, répondit le colonel, sans trouver personne.
- Mais non, ce que je veux dire, c’est que la ville toute entière bouge….
- Quoi, comme la cité d’Atlantis ?
- Oui, exactement, répondit McKay
- Mais alors, c’est un vaisseau ? demanda Ronon.
- Oui mais il n’est pas Ancien, répondit Teyla.
- Vous êtes sûre ? répondit une voix derrière eux.

Ils ce retournèrent tous et découvrirent une fille, qui devait avoir 14 ans, grande, brune, avec des yeux d’un bleu profond, qui portait une robe du même bleu que ces yeux, et qui arborait un tatouage à la tempe droite, une licorne ailée.

- Bonjour, je m’appelle Lauara.
- Salut, moi c’est…
- … le Dr Rodney McKay, le colonel John Sheppard, Teyla Emmagan et Ronon Dex, dit-elle en se tournant successivement vers chacun d’entre eux, de la cité d’Atlantis. Bienvenu dans la cité Pégasius.
- Comment vous savez tous ça ? demanda McKay déboussolé.
- Je détint toute la connaissance, c’est donc normal que je sache qui vous êtes.
- Que…. Quoi ? de quoi vous parlez ? bafouilla McKay.
- De tout… au, une dernière chose, je suis désolée.
- Désolé de quoi ? demanda le colonel.
- De ça…. Répondit-elle en ce retournant. »

Teyla ce réveilla en sursaut dans ses appartements. Elle transpirait à grosse goûtes. C’était toujours comme ça qu’elle sortait d’un cauchemar, suant à grosse goûtes, la tête qui tournait, les mains moites. Elle décida de prendre une douche pour essayer d’effacer se nouveau cauchemar….
En sortant de la salle de bain elle trouva posé sur son lit une robe de couleur rose pâle, le col en V, les manches s’arrêtent au niveau des coudes, qui lui masquait les genoux, qu’elle mit aussitôt. Elle avait retrouvée assez de force pour commencer à explorer le bâtiment dans lequel elle ce trouvait, et pour partir à la recherche de Ronon et le reste de l’équipe qui, elle s’en doutait bien, étaient en sécurités, mais elle voulait quand même, les retrouver pour qu’ils puissent parler de tous ça. Elle ne fit pas six pas, qu’une personne apparue devant elle. Cette personne, elle la connaissait, la femme qui lui avait ouvert la salle, la Haute Chancelière. Elle portait la même robe que lors de leurs dernière rencontre, une robe bleu, plus profond que celle de Lauara mais avait en plus, un bracelet d’argent à la main gauche, qui lui montait jusqu'à l’épaule et qui disparaissait dans sa chair et un pendentif argenté qui représentait une licorne ailée. Ses cheveux, qui ressemblait à ceux de Lauara étaient brun, ses yeux d’un bleu profond, son tatouage toujours là et son corps fin et harmonieux.


Dernière édition par le Jeu 31 Aoû - 8:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lauara.zeblog.com/
valla
Asguard
Asguard


Féminin
Nombre de messages : 240
Age : 26
Localisation : dans un monde pas si loin...
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Lauara [SGA]   Ven 25 Aoû - 2:57

- Bonjour Teyla, dit la Chancelière
- Bonjour madame, je cherche…
- Oui, je sais qui vous chercher, répondit-elle, Ronon, il est dans la salle du conseil, suivez-moi.
- Merci… Je peux vous poser une question ?
- Oui bien sûre.
- Pourquoi nous avoir tirés dessus, mis dans cette sorte de bulle et … Où sont le colonel Sheppard et le Dr McKay ?
- Cela fait plus d’une question Teyla Emmagan, mais je peux répondre à la dernière question, je pense que les membres du conseil seront d’accord que je vous donne la réponse. Le colonel Sheppard et Dr McKay sont eux aussi dans la salle du conseil. Vous n’avez donc aucun souci à vous faire.
- Merci, je préfère ça.

Elles marchèrent pendant dix minutes sans rencontrer personne.

- C’est normal qu’il n’y ai personne dans les couloirs ?
- Oui, nous n’utilisons que rarement les couloirs.
- Et dans ce cas comment faites vous pour vous déplacer ?
- La téléportation, Teyla, et de plus en plus utilisée. Les couloirs sont donc désertés.
- Mais pourquoi dans ce cas ne nous téléportons-nous pas ?
- Car, personnellement, je préfère me déplacer de cette manière… ci vous n’y voyez pas d’inconvénient.
- Non aucun, répondit Teyla songeuse.

Elles arrivèrent dans la salle du conseil au moment même ou Hovan entrait. Quand il vue Teyla, il se figea un instant puis entra dans la salle.
A l’entrée de la Haute Chancelière tous le monde ce leva. La table du conseil qui comptait habituellement dix siège en comptait cette fois 14. Elle pris place sur la plus haute des chaises (un petit trône) et tous le monde s’assit, Océa à sa droite et Teyla à sa gauche. Ronon restât cloué sur place à l’entrée de Teyla, et l’on pus déceler une flamme qui dansait au fond de ses yeux, qu’il fit disparaître aussi vite qu’elle était venu, mais qui n’échappât au regard d’ Océa.

- Bien, comme vous le voyez la séance du conseil va aujourd’hui recevoir des
invités, elle jeta un regard noir à Hovan qui discutait avec son voisin et
repris, je vous présentes les 9 membres du Conseil de Pégasuis. Hovan, Jenos,
Néré, Tilus, Océa, Rimé et Silla, tous membres du Conseil depuis ma
nomination. Et la chaise qui ce trouve au fond est pour ma fille Lauara.

Ils venaient de s’apercevoir de la chaise, semblable à une chaise du conseil mais qui était plus petite et vide.

- Lauara ne participera pas au conseil aujourd’hui ? s’enquit Silla.
- Si elle ne va pas tarder, je lui est confiée une mission avant de venir, répondit Elia.
- Bien en attendant, nous allons pouvoir informer nos invités de nos intention, répliqua Hovan.
- Si vous le voulez.

Elle pris dans ses mains une boule semblable à celle trouvé dans la forêt et la fit léviter jusqu’au centre de la salle. Plusieurs images apparurent alors, un plan, une planète et une créatures que l’on pourrait qualifier de monstrueuse, avec son corps de métal, elle ressemblait à… à rien de connue mais qui avait environ la taille d’un homme. Un murmure traversa les membres du conseil et un cris se fit entendre du côté de l’équipe d’Atlantis. Tous observaient les images qui défilaient dans un ordre chronologique. Ces images montraient des combats spatiaux, des scientifiques dans un labo en train de travailler sur une des créatures, des êtres humains qui discutaient, des rapports de combats, de recherche et une cité qui prenait la fuite devant des vaisseaux ennemis. Puis, la boule revint dans les mains de la Chancelière, et touts le monde ne prononça mots pendant presque 3 minutes. Ils réfléchissait, ou attendait que son voisin prenne la parole. Ce fut Océa, qui rompit le silence pour annoncer que Lauara arrivait.

- Bien, répondit sa mère. Nous allons l’attendre, puis on en discutera.
- Excusé moi madame, mais en quoi cela regarde les humains ? demanda Hovan.
- Nous avons besoins d’eux et tu le sais for bien, répliquât Océa
- Besoin de moi ? questionna McKay.
- De vous tous Docteur et oui mais vous comprendrez le moment venu, répondit Elia.
- Tien ? on dirait que Lauara est là, dit Océa.

En effet, la jeune fille venait d’arriver et ce tenait devant la porte de la salle en retrait pour qu’on ne la remarque pas tous de suite, ce qui n’avait pas marché car rien n’échappait à Océa.

- Bon, puisque tous le monde est là nous pouvons commencer. Lauara, vous me ferrez votre rapport au moment voulu, répondit Elia sous le regard interrogateur de sa fille, La séance est ouverte.

Lauara s’assit sur son siège et Elia se leva.

- Je vais vous exposer la situation mais avant, je voudrais savoir se que vous savez sur les circonstances de la fuite des Atlantes fasses aux Wraith.
- En faite, pas grand chose, répondit le Dr McKay. Nous savons qu’ils sont partis car il ne voyait pas comment gagner la guerre mais c’est a peu près tout.
- Bien, dans ce cas, je vais vous donnez un renseignement qui pourrait vous aider. Sachez que les Atlantes sont partis car on leurs a forcé la main. Ils sont partis contre leurs volontés, par obligations.
- C’est… c’est impossible qui aurai été assez puissant pour faire pression sur les Atlantes, les Wraith n’étaient pas aussi avancé, je parle technologiquement, pour pouvoir exercer des pressions, et de se que l’on connaît aucun peuple ne le pourrais déclara McKay.
- Ce ne sont pas les Wraith qui ont fait pression, répondit Rimé, c’est exacte, c’est…
- … nous, termina Hovan.
- Vous ??? déclara Sheppard stupéfait.
- Non, c’est… moi qui est obligée les Atlantes à ce réfugier sur Terre, répondit Elia, pas Hovan ni le reste de notre communauté.
- Mais pourquoi avoir fait ça, demanda McKay en réfléchissant… les Atlantes aurais puent gagner la guerre ?
- Oui, ils le pouvaient, répondit Laura.
- Dans ce cas, pourquoi avoir obligé les Atlantes a fuirent… ça n’a aucun sens, dit Ronon.
- A vos yeux peut être mais, aux notre cette décision était justifier, entièrement justifier, déclara Silla.
- Bien et quel est le rapport entre vous, les Atlantes, ses créatures, et nous, demanda Sheppard, si il y en a un bien sûre.
- Je vous assure, il y a un liens, ou plutôt une personne, une personne ici présente dit Elia en regardent tour à tour chaque personne présente, mais je ne vous dévoilerais son identité que plus tard.
- Pourquoi ? demanda McKay
- Car avant, je veux le ou la mettre au courant de ce qui se passe.

« Peux de temps avant sur Atlantis :

- Dr Weir.
- Oui qui y-a t’il, demanda Elizabeth avec inquiétude.
- L’équipe du major Lorne madame, ils disent qu’ils reviennent avec un invité.
- Bien. Major dit-elle en utilisant la radio, l’iris et désactivée vous pouvez passer.
- Bien madame, répondit Lorne.

Quelque minute plus tard, sur Atlantis, dans le bureau de Dr Weir :

- Bien Major, de quel invité parlez vous ? demanda Elisabeth, je ne voix personne
- C’est normal répondit Lorne, il, enfin je veux dire elle, est pour le moment invisible.
- Et bien vous pouriez lui demander de devenir visible, non ? demanda Zelenka qui, a la demande du Dr Weir, les avaient rejoint.
- Oui bien sûre, dit-il en se retournant.
- Madame, je vous présente Lauara, dit-il.

En effet, une jeune fille, environ 14 ans, les cheveux brun, qui portait une robe bleu venait d’apparaître sous leurs yeux dit :

- Je viens vous délivrer en message, de la part du Conseil de la cité Pegasuis. L’équipe du colonel Sheppard est saine et sauve sur notre cité. Mais nous avons besoin d’eux pour une mission de la plus haute importance. Nous alons donc devoirs les retenir sur notre cité le temps qu’il nous faudras pour résoudre la crise.
- Sont-ils prisonniers ? demanda Elizabeth.
- Non, ils sont libres de leurs mouvement mais, pour le moment, ils ne peuvent se rendrent sur Atlantis.

Puis, elle disparus dans un éclair de lumière et le Major Lorne, le Dr Weir et le Dr Zelenka réstèrent là choqués par ce qu’ils venaient d’entendre. »

Tous se regardèrent avec inquiétude, puis Elia reprit :

- Bien, maintenant que vous savez qui a fait pression sur les Atlantes, nous allons pouvoir commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lauara.zeblog.com/
valla
Asguard
Asguard


Féminin
Nombre de messages : 240
Age : 26
Localisation : dans un monde pas si loin...
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Lauara [SGA]   Dim 17 Sep - 10:18

Auteur : Valla
Titre : Lauara part 2
Saison : Hors saison… [mais après la saison 11 de SG-1 donc environ au cour de la saison 5/6 de SGA]
Résumé : L’équipe du Lt Colonel Sheppard est entrée en contact avec une espèce humaine qui ressemble étrangement aux Anciens.
[« Lauara » prononcez « Loara »]
NB : les phrases entre « » signifie qu’il y a flash back ou retour dans le temps.

- Bien, donc si j’ai bien compris, vous avez besoin de nous pour une mission suicide…
- Non, elle ne sera pas suicide, pas si Lauara va avec vous, elle vous protégera.
- Mais c’est une enfant…
- J’ai 126 de vos années Lt Colonel Sheppard. Je pense donc avoir assez d’expérience et de sagesse pour pouvoir vous accompagner.
- De plus ma fille a établie plus de 210 des 495 traités et lois de notre société, elle a terminer 1ère de sa promotion a l’école d’Art Guerrier des Furlings…
- Bon bon ok, elle peu nous accompagner mais elle devra faire attention, répondit le Lt Colonel Sheppard.
- Mais Colonel… intervient Teyla, c’est une enfant… une ados, elle n’a pas… sont regard croisa celui de John puis de Lauara et elle ajouta, très bien vous avez gagnés.

Sur ce elle quitte la pièce. A penne arrive t-elle dans sa chambre que Lauara apparaît :

- Merci de m’avoir fait confiance.
- Sachez jeune fille, que si ça dépendait de moi, la question ne se serait même pas posé. Vous n’auriez jamais eu mon autorisation.
- Je ne suis plus une jeune fille…
- Toute fois, jeune fille, répondit Teyla en accentuent bien sur ses deux derniers mots, le Lt Colonel John Sheppard a donnez son accords pour que vous nous accompagnez et je n’ai pas a remettre en doute ses ordres… bien que je les trouvent irresponsable et fou.

Puis Lauara disparaît pour réapparaître devant ça mère et Océa :

- Alors ? demanda Océa.
- Elle ne se souvient de rien, ceux qui lui ont effacé la mémoire était des « pros ».
- Bien, dans ça cas nous lui ferons recouvrir la mémoire en temps voulu, déclara Elia.

Pendant ce temps sur Atlantis :

- Docteur Weir, demande une voix par la radio
- Oui sergent ? répondit Elizabeth
- Le Dr Beckett vous demande a l’infirmerie.
- Tout de suite ?
- Il n’a pas dit que c’était pressé.
- Merci Sergent, dites lui que je le retrouve dans une demi heure dans mon bureau.
- Bien Madame.

Elle ouvre la porte et entre dans la chambre, une larme apparaît au coins de son œil.

- Tu me manque, reviens vite, dit-elle comme si Il était devant elle.

Et, elle s’allonge sur son lit en serrant une photo de eux deux en train de rigoler.

- Oups, Carson, dit-elle pour elle même.

Puis elle sort des quartiers de John pour se rendre dans son bureau.

Au même instant, dans la chambre de John sur Pégasuis.

- Tu me manque aussi, dit John en regardant Elizabeth sortir de sa chambre via une autre « balle de golf » comme il les avaient surnommées.

Sur Atlantis :

- Ah, Elizabeth, j’ai le résultat, déclara Carson.
- Oui et ???
- Vous n’êtes pas malade…
- Mais alors les nausées…
- …Sont dus au faite que vous êtes enceinte.
- Quoi, mais c’est impossible.

Dans la chambre de Rodney :

- De quoi avez vous besoin Docteur ? demande Océa
- Bien d’après se que je sais, une armé suffirait… mais je suppose que vous ne pouvez pas me la procurer, dit Rodney en rigolant
- Combien vous faut-il d’homme ?
- Que… quoi… vous pouvez… bafouille t-il en la dévisagent.
- Je rigole Docteur.
- Ah… oui bien sure, mais il me faudrait… deux ou trois trucs dit-il en la regardent.
- Docteur, je suis désolée mais je suis mariée
- Ah… hein… oui bien sure, une beauté comme vous c’est obligatoire.
- Hum hum.

Ils se retournent et découvrent Hovan dans l’encadrement de la porte.

- Elia veut te voir.
- Bien j’arrive. Docteur, dit-elle a l’adresse de Rodney, bonne fin de journée.

Puis ils sortent de la pièce et dans le couloir :

- Depuis quand es-tu mariée ? demande Hovan
- Moi, mariée ? a bon, répons-elle avec un sourire au coins des lèvres.

Dans sa chambre Teyla repense a la réunion.

- Les créatures que vous avez vus par l’intermédiaire du neurotransmetteur sont en faite nos créations, déclara Jenos, a la base c’est la scientifique Poséida qui les a créées, elle espérait qu’il pourrait devenir une sorte d’armée régulière pour pouvoir ce défendre des Oris, si jamais ils réapparaissaient…
- Attendez, en parlant de Poséida, vous parlez de… la femme du dieu Poséidon, de la mythologie grec ?? demanda Sheppard
- Non, Poséidon dans la mythologie grec était une femme, Poséida pour être plus précis, Répondis Néré.
- Ok, donc vous parliez d’une armée pour combattre les Oris… continuez, ça m’intéresse, dit McKay.
- C’est exacte, elle a donc été conçus pour détruire, ou tout du moins combattre, les Oris, mais elle comme vous le voyez, on en a perdu le contrôle. Il y a de cela, 2 ans, quand SG-1, je parle de Vala Mal Doran et du Dr Daniel Jackson, avant qu’ils se marient bien sûre, on attiré l’attention des Oris sur la Voie Lacté, Poséida a déssidé de créé cette armée de combats pour défandre les êtres humains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lauara.zeblog.com/
valla
Asguard
Asguard


Féminin
Nombre de messages : 240
Age : 26
Localisation : dans un monde pas si loin...
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Lauara [SGA]   Lun 9 Oct - 12:20

- Au début, on fermait les yeux, continua Elia, car elle faisait ce que les Autres refusaient de faire, mais ensuite, quand l’armée a été fini entièrement, certain Anciens on commencés a croire qu’elle avait créé cette armée pour renversé le Siège Ancien et devenir une sorte de tyran. Ils ont donc décidés de détruire l’armée ou tout du moins, de supprimer leurs chef et créateur Poséida ; ils l’ont donc mis hors d’état de nuire en l’envoyant dans une sorte de plan astrale…
- Une réalité alternative, demanda McKay, c’est fascinent…
- Rodney laissé la finir, intervient Sheppard.
- Merci Lt Colonel, mais le Docteur McKay a tout à fait raison. Mais le plus intéressant, c’est qu’il l’on envoyé dans le plan astrale où Merlin avait fait, des siècle avant, les essais du Saint Graal, en cachette du regard omniscient du Siège Anciens.
- C’est une blague ??? dirent John et Rodney. »

Dans la chambre de Teyla :

- Heu… Teyla ? demande Ronon.
- Que… quoi… Ronon ? oh, pardon, je repensai a la réunion… dit-elle en fuyant son regard.
- … Moi aussi j’ai peur, dit-il avec un sourire rassurant.
- Mais… je… je n’ai jamais dit que j’avais peur .
- Moi non plus, dit-il en sortant de la pièce, Oh, j’allais oublier, on parent dans 30 min.
- Moi aussi, dit-elle en murmurent dès qu’il fût sorti de la pièce.

30 minutes après, toute l’équipe se retrouve dans la salle du Conseil. Le Lt Colonel Sheppard et le Docteur discutent de la manière a procéder tandis que Ronon attend Teyla, cette dernière fait alors irruption :

- Ca va ?
- Euh… oui bien sûre Ronon, et vous ça va ?
- Comme vous.
- Bien puisque toute l’équipe est réunie vous allez pouvoir partir. Déclara Elia.

Une demie seconde plus tard, Lauara fait son apparition dans la pièce ; elle porte un pantalon noir ni trop long ni trop cour qui épouse à la perfection la forme de ses jambes, d’un haut, noir lui aussi, sans manche, qui épouse encore plus la forme de son corps. Ses long cheveux brun, retenu en arrière, par une très belle natte qui cache en parti son tatouage sur sa tempe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lauara.zeblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lauara [SGA]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lauara [SGA]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DanVal Fan :: L 'univers Stargate :: Fanfictions :: Romance-
Sauter vers: